Mon coté quiche

Ouhlala, j’avais pas vu, 15 jours sans message … c’est violent là quand même …

Bon aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de mon coté quiche. Ce coté qu’on a toutes plus ou moins, dans des situations bien précises.

Cas concret:
Hier, je prenais ma pause déjeuner au restaurant. A ma table, un homme, un italien, un vrai, avec l’accent. Mais surtout, un italien, un brun, la peau mate, les yeux clairs, un sourire ravageur, et la barbe de 3-4 jours.
Un véritable cocktail explosif pour la Domie, tout réuni dans un seul homme. Et le pire, c’est qu’il y en a plein d’autres des comme ça !

Alors je ne parle pas là de séduction, de désir, d’amour, rien de tout ça, c’est juste “le plaisir de voir des gens qui sont beaux”.

Et moi devant un homme qu’il est beau, genre gravure de mode, je deviens complètement quiche. Surtout quand, en plus, il me parle. Là, la fille brillante que je suis, toujours réponse à tout, une répartie irréprochable (oui, et modeste ausi), se transforme en parfaite niaise écervelée, qui n’a que son sourire et un unique son à sortir qui ressemble vaguement à un “ahahaga”. Mon coté quiche.

Ce genre d’homme pourrait me dire “mais ma pauvre fille, que tu es stupide”, je répondrais avec un sourire et un “ahahaga” aussi instantanément.

Ridicule. Et je n’imagine même pas ce que ça doit donner physiquement. “Il fait chaud, vous ne trouvez pas ?”.

Voilà, maintenant vous savez …

^ Un commentaire...

  1. oceane

    oui je crois qu’on a toute ce coté quiche, en tout cas je l’ai. Dans ces situations je perd ma langue, purement et simplement… Continu ton blog, tjs un plaisir de te lire

Votre commentaire...

Vous devez etre connecté(e) pour poster un commentaire.