La SNCF, mais qu’est-ce qui ne va pas chez eux ?

Comment hurler sa rage tout en gardant son self control ?

Ce soir, c’était le soir de trop, le retard de trop, l’erreur de trop.

J’ai travaillé pour une très grande entreprise, je sais qu’être employé dans ce genre de structure équivaut à recevoir tout le poids de l’institution sur ses épaules. Quand on travaille pour la SNCF, on est la SNCF. En tout cas aux yeux des clients.

Car nous sommes des clients de la SNCF, pas des usagers. On paye, et ce je trouve extrêmement cher pour le (non)service rendu.

Alors je parlerai de la SNCF, en ayant à l’esprit certain visages, certaines personnes qui, étant employées dans cette institution, en revêtent aussi tous les torts.

Je prends le train toutes les semaines depuis plus de 8 mois, 5 jours consécutifs, aller et retour, pour me rendre à mon travail à 20 minutes de là par voies ferroviaires. 8 mois que j’observe, que je subis les “aléas de la SNCF”.

Retards, suppressions, grèves, cafouillages, en 8 mois, mon train n’aura été à l’heure que 40% du temps, grand maximum. C’est grave. Très grave. Et c’est d’autant plus dommageable que je suis dépendante de ce train, comme de nombreux autres clients. Il y a quelques jours d’ailleurs, le Conseil régional PACA a fait publier un cahier distribué à l’entrée de la plupart des gares de la région, dénonçant ce laxisme de la part de la SNCF. Une institution contre une autre ! J’y ai vu une lueur d’espoir mais …

Que peut-on faire face à ce géant au monopole inébranlable ? Rien.
Je suis probablement fataliste, mais je me sens, je nous sens totalement impuissants face à ce je m’en foutisme à peine dissimulé. Quand un propriétaire ne tient pas ses engagements, on gèle les loyers chez un huissier, quand un prestataire ne fournit pas ce qu’il a promis, on ne le paye pas et on se retourne contre lui. Mais contre la SNCF ?

Ca me pèse, quand mes journées de travail+transport passent de 8h à 10h, voire parfois bien plus. Ca pèse sur mon moral. Pourrait-on parler de préjudice moral ? Combien de clients ont piqué des crises de nerfs, ont perdu leur emploi, on raté des choses importantes ? Combien de temps encore cela va-t-il durer ? N’y a-t-il vraiment rien à faire ?

Voilà, à défaut de mieux, ce billet m’aura soulagée.

^ Un commentaire...

  1. Mamzelle-Natty

    Comme je te comprends… voilà maintenant plus de 3 ans que je prends le train toutes les semaines et il a rarement été à l’heure, suprise de le voir 2 fois en avance, mais effectivemet le reste du temps c’est retard grève etc…
    Je n’ai pas encore fait de crise de nerfs surpportant même pendant les grèves, attendre 4h dans une gare de correspondance pour avoir le train suivant… mais jusqu’à quand ? Faudrait arrêter de ce foutre de la gueule du monde :)

    Mais une petite lueur d’espoir peut être.. paraitrait qu’air france va se lancer dans le ferroviaire !

Votre commentaire...

Vous devez etre connecté(e) pour poster un commentaire.